Petit guide thématique de Barcelone : Où regarder ?

[vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_gap height= »30″][vc_column_text]

Barcelone est une ville aux multiples visages. La première impression que j’ai eue en arrivant fut que ce n’était pas une jolie ville. Un peu comme à Rome, la ville ressemble à une forêt d’antennes surplombant des immeubles de tailles variées, posés les uns à côté des autres, sans souci d’harmonie. Le survol en avion était excitant, plus pour ce que représentait Barcelone pour nous, le début de notre voyage, mais la vue en tant que telle n’était pas particulièrement belle. C’est une métropole qui s’étend comme elle le peut, coincée entre la mer et la montagne. En regardant une carte de Barcelone, et en se déplaçant, il est frappant de voir, qu’hormis le centre-ville médiéval, toute la ville est découpée en gros carrés, avec des rues toutes parallèles et perpendiculaires. Chaque  « Manzana » fait exactement 113,33m de côté. Rien d’original donc ni de vraiment charmant au premier abord. Mais prenez une heure pour flâner dans ses rues et vous serez conquis par Barcelone !

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_small_photos lightbox= »true » height= »300″ margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ number= »12″ orderby= »recent » category= »barcelone-1-1″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_gap height= »30″][vc_column_text]

Regardez vos pieds

[/vc_column_text][dt_gap height= »30″][vc_column_text]

Regardez à vos pieds. Non pas pour trouver des pièces de monnaie, mais pour admirer les différents trottoirs de la ville. Nos premiers pas sur le sol barcelonais ont été sur les carreaux imaginés en 1904 par Gaudi pour le trottoir de la casa Milá. Le graphisme est très moderniste (ou art nouveau), représentant des algues, poulpes et coquillages. Le premier pas revêt une saveur très exotique, presque historique. Ces carreaux ont été installés sur tout le Passeig de Gracia par la ville de Barcelone en hommage à l’artiste. Les autres carreaux les plus fréquents représentent de petites fleurs toutes en rondeurs. Ou des ronds tout simples. Ou juste des carreaux. Mais des tas d’autres trottoirs, quoique moins spectaculaires, sont à admirer, sous vos pieds.

[/vc_column_text][dt_gap height= »30″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_small_photos height= »300″ margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ number= »16″ orderby= »recent » category= »barcelone-1-2″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_gap height= »30″][vc_column_text]

Regardez en l’air

[/vc_column_text][dt_gap height= »30″][vc_column_text]

Et oui il n’y a pas que sous vos pieds que des choses intéressantes soient à admirer. Il y a aussi de nombreux détails et curiosités en hauteur. Vous pouvez déjà admirer les couleurs des bâtiments : rouges, oranges, jaunes, parfois verts, souvent crèmes, blancs ou gris. Ce faisant, vous remarquerez certainement un type de décorations spécifiques, qu’Alexandre appelle poétiquement «papier peint» et que les spécialistes appellent sgraffite. Il s’agit en réalité de deux couches de peintures de couleurs différentes appliquées l’une sur l’autre. La première est ensuite retirée « artistiquement », laissant apparaître, entre les jolis motifs, la couleur appliquées en dessous. Du simple panneau solaire à la façade couverte de fleurs délicates, il y a une grande variété et diversité de façades, faisant de chacune d’elles une nouvelle surprise.

[/vc_column_text][dt_gap height= »30″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_small_photos height= »300″ margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ number= »16″ orderby= »recent » category= »barcelone-1-3″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_gap height= »30″][vc_column_text]

En levant les yeux, vous ne manquerez pas d’admirer les balcons, autant pour les plantes qui s’y épanouissent ou le linge qui y sèche, que pour le travail de ferronnerie ou les « dessous de balcons », souvent ornés de carreaux en céramique. Je trouve impressionnant l’usage de la céramique comme élément de décoration. Comme cité précédemment, on voit des carreaux en céramique en dessous des balcons mais aussi en plaques commémoratives de saints ou juste en tableaux décoratifs représentant par exemple des bateaux. Certaines entrées d’immeubles sont entièrement recouvertes de ces carreaux émaillés   et colorés mais là où je les trouve plus jolis c’est quand il y en a peu, petits détails insolites.

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil aux encadrements de fenêtres ou mêmes aux volets qui sont souvent caractéristiques du courant artistique. Les balustrades des terrasses méritent aussi un coup d’œil (souvent suivi de ma part d’un  « Regarde, c’est super beau ! »). Les arrondis modernistes n’auront vite plus de secrets pour vous !

[/vc_column_text][dt_gap height= »30″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_small_photos height= »300″ margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ number= »20″ orderby= »recent » category= »barcelone-1-4″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_gap height= »30″][vc_column_text]

Et pour finir, extasiez-vous sur les bowwindows. Parce que, non, les bowwindows ne sont pas réservés à l’Angleterre ou aux autres pays du nord de l’Europe, et il y en a énormément à Barcelone. Faits de pierre ou de fer, ils ne vous laisseront pas insensibles. Par leurs formes, leur intégration aux bâtiments, la découpe des fenêtres- et souvent les vitraux qui les ornent-, chacun donne un cachet particulier à l’immeuble, au coin de rue, à Barcelone.

[/vc_column_text][dt_gap height= »30″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_small_photos height= »300″ margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ number= »20″ orderby= »recent » category= »barcelone-1-4-2″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_gap height= »30″][vc_column_text]

Regardez devant vous

[/vc_column_text][dt_gap height= »30″][vc_column_text]

N’oubliez pas pour autant de regarder devant vous. S’il est vrai que les rues de la « Nouvelle Barcelone », -le quartier de l’Eixample, dessiné au XIXème siècle par Cerdá pour étendre la ville hors des murailles médiévales-, s’il est vrai donc que ces rues sont tracées de manière géométrique formant de grands carrés, celles du centre-ville historique sont de vraies ruelles médiévales. Aussi amusant que cela puisse paraître ce centre-ville a la forme d’un cœur ! Ces ruelles sont pleines de charme, chemins ondulants vers une issue incertaine et inconnue ; mais bien souvent elles apparaissent comme des feuilles, jadis blanches, laissées à la libre interprétation des taggueurs de passages. Nombreux sont les portes de garages, les portes de panneaux électriques, les poteaux de lampadaires ou même les murs tagués à Barcelone. Souvent sans vrai message ni apparence artistique ; parfois de véritables dessins de qualité ; la plupart du temps, accompagnés, recouverts, associés à d’autres collages ou aplats de peinture en bombe. Cela peut paraître chaotique, sale, dégradé. Ce sont surtout les traces de la liberté accordée, vécue, reconnue de la vie à Barcelone. Une ville un peu bohême, désinvolte et fêtarde.

[/vc_column_text][dt_gap height= »30″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_small_photos height= »300″ margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ number= »12″ orderby= »recent » category= »barcelone-1-5″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_gap height= »30″][vc_column_text]

A hauteur des yeux, et si possible de nuit, sont aussi les portes. En particulier dans les avenues de l’Eixample, et encore plus sur les carrefours entre ces avenues. Parce que le plan Cerdà prévoyait que les angles des manzanas seraient en chanfrein – c’est-à-dire à 45° et non pas à 90° comme dans la plupart des autres villes. Sur ces façades en chanfrein, de grandes portes toutes de fer ornées et sculptées ouvrent sur les entrées, souvent éclairées des immeubles. Ce qui donne un beau spectacle, les volutes noires se détachant nettement du fond lumineux qu’elles séparent de la rue. Un vrai plaisir visuel ! Autres détails qui peuvent vous intéresser, de jour ou de nuit : les lampadaires. En effet, si la plupart sont les jolies lanternes que l’on associe si facilement avec les villes du XVIIIème ou XIXème siècle, il y a aussi de beaux exemples modernistes !

[/vc_column_text][dt_gap height= »30″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_small_photos height= »300″ margin_top= »10″ margin_bottom= »10″ number= »12″ orderby= »recent » category= »barcelone-1-6″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][dt_gap height= »30″][vc_column_text]

Voilà un premier aperçu des curiosités de Barcelone. Nos visites d’autres villes nous montrent que ce sont peut-être des détails fréquents en Espagne, ce qui n’est pas pour me déplaire tant je m’émerveille !

[/vc_column_text][dt_gap height= »75″][/vc_column][/vc_row]

Publicités

10 commentaires

  1. catherine · mars 3, 2014

    Finalement, vu de cette façon, nous voulons bien refaire la visite cette semaine. A mercredi.

    J'aime

  2. Marie-Anne · mars 3, 2014

    Avez-vous trouvé des Pont-à-Mousson?!!

    J'aime

    • Marie · mars 3, 2014

      Ah, Marie-Anne, justement, puisque tu en parles, va voir ceci. C’était à Tarragone ce mardi ! Et une autre spéciale pour toi , toujours à Tarragone 🙂 Tu vois, tu voyages avec nous ! Bisous

      J'aime

  3. Le Riguier · mars 3, 2014

    Coucou,

    Que de plaisir à vous lire et suivre votre parcours !
    Nous partons fin avril et notre envie de découvrir Barcelone et de plus en plus forte
    au vue des récits et des photos.
    Bravo à vous deux.
    Bises
    Famille LE RIGUIER au complet !

    J'aime

    • Marie · mars 3, 2014

      Merci les Le Riguier ! Je ne sais plus combien de temps vous venez mais restez connectés sur le site, je prépare d’autres articles spécialement pour visiter Barcelone ! A bientôt !

      J'aime

  4. Catherine la maman de lui · mars 15, 2014

    Buenos días le 2,

    Recibimos su postal hoy. Gracias. Nuestra estancia en Barcelona nos tiene bien plû también. Es una ciudad muy viva con muchos jóvenes y regresaremos allí.

    J'aime

    • Marie · avril 13, 2014

      Gracias Catherine 🙂 Hasta pronto donde quieres !

      J'aime

  5. MENICUCCI Corinne · avril 21, 2014

    Beaucoup de splendeurs à regarder! Merci pour cette belle invitation au voyage. Dans votre parcours, je suggère que vous nous fassiez part aussi de votre voyage sonore, en nous indiquant des particularités musicales, des lieux de concerts ou des spectacles pittoresques ou même classiques. Merci encore, et bonne route à vous deux ! Corinne

    J'aime

    • Marie · avril 21, 2014

      Merci Corinne pour ce commentaire et cette suggestion. Nous n’avons pas vraiment remarqué de spécificité sonore en Espagne si ce n’est … le niveau sonore, globalement très élevé !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s